Eglise, vérité et humanité

16 août 2016

POURQUOI DIEU PERMET-IL LA SOUFFRANCE DES HOMMES ?

 La souffrance de l'homme, comme sa mort physique d’ailleurs , ne vient pas de la création, mais du péché du premier homme qui est à l’origine d’une rupture entre celui-ci et Dieu.

 

Nous savons que Dieu laisse l’homme libre de s’opposer à Lui. Il faut maintenant essayer de comprendre pourquoi Dieu laisse l’humanité subir les conséquences du péché que sont la souffrance et la mort ? Nous parlons ici plutôt d’une manière globale car il est évident que de nombreuses souffrances vécues par des personnes n’ont pas pour cause le péché de ces personnes.

 

Effectivement, nous pourrions imaginer un Dieu nous laissant faire le mal, mais plein de bonté nous protégeant des conséquences douloureuses de ce mal.

 

Cela est impossible car une telle attitude de la part de Dieu nous ouvrirait les portes de l’Enfer (le mal le plus grand) et nous séparerait pour l’Eternité du Royaume de Dieu (le bien le plus grand).

 

En effet, si nous pouvions faire le mal sans que cela entraîne des conséquences fâcheuses ni pour les coupables, ni pour les victimes, l’humanité  toute entière serait encouragée à pratiquer encore davantage le mal et les cœurs des hommes s’endurcissant toujours plus, ces derniers seraient définitivement séparés de l’Amour.

 

Au contraire, si Dieu laisse notre liberté s’exercer, y compris dans ses conséquences tragiques, il nous laisse capables de prendre conscience que le mauvais usage de cette liberté peut conduire à un chemin de perdition, qu’il existe un lien entre les désordres de l’humanité et le péché, la violence ou la haine auxquels s’abandonnent plus ou moins les hommes. La détresse humaine révèle les limites de l’homme et c’est souvent à travers cette détresse que Dieu va venir révéler qu’Il est Miséricordieux et Père. Notre détresse peut aussi nous révéler ce qu’il y a de vain et d’orgueilleux dans notre vie. Elle nous permet donc de retrouver le chemin de l’humilité, le chemin de la pauvreté, le seul chemin par lequel Dieu rentre dans les cœurs pour les sanctifier et les combler de son Amour.